Roberto
Pellegrinuzzi

artiste honoré édition .018 -

Le travail en art visuel de Roberto Pellegrinuzzi est axé en partie sur la photographie et ses modes de représentations, son histoire, ses spécificités, ainsi que ses mécanismes et propriétés physiques. Par la suite, la question de la planéité du médium photographique et ses limites à reproduire le réel ont amené Pellegrinuzzi à défier le médium et le rendre sculptural en travaillant la photographie par couches successives. En 2015, le projet proposé pour le mois de la photo est une installation monumentale composée de plus ou moins 280 000 photographies du quotidien, imageant la prolifération excessive de prises de vue, la démesure. mettre dans l’espace cette masse d’information produite par une seule caméra numérique durant sa vie programmée et d’en faire un « monument », qui prendra la forme d’un nuage mais aussi celle d’un cerveau. Cette mise en place dans l’espace est aussi un clin d’œil au système de stockage informatique cloud qui fait désormais partie de nos vies et illustre la démesure d’informations qui y circulent au quotidien. avec ce projet, pellegrinuzzi renoue avec sa formation en sculpture. depuis 1985, il a présenté plus d’une cinquantaine d’expositions individuelles au canada, aux états-unis et en europe. Il a participé à de nombreuses expositions collectives en amériques, en europe et en asie. Ses œuvres font partie de plusieurs collections publiques et privées dont le musée des beaux-arts du canada, le fonds national d'art contemporain de france, le frac alsace, la maison européenne de la photographie (paris), le musée des beaux-arts de montréal, le musée d'art contemporain de montréal, le musée national des beaux-arts du québec. Il a réalisé à ce jour plus d’une quinzaine d’œuvres d’art public dans le cadre du programme québécois d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement. il est représenté à Montréal par la galerie Pierre-François Ouellette Art Contemporain.

Site web de l'artiste
Retour à l'accueil

-